Pourquoi la robe de mariée est blanche : une tradition qui signifie le renouveau et la renaissance

Certaines traditions sont ancrées dans notre imaginaire à tel point qu’elles donnent l’illusion d’avoir toujours existé. Pourtant, il est inéluctable que tout phénomène de coutume remonte à son année zéro, à cette première explosion créatrice qui a déclenché des siècles d’histoire. En parlant de mariage, on pense aux mariées en robe qui, de Babylone à New York, ont choisi des tissus blancs pour leurs noces. Pourquoi associons-nous la couleur blanche aux robes de mariées et depuis combien de temps cette tradition existe-t-elle ?

Robe blanche – Les origines de la tradition

La première trace occidentale d’une robe de mariée blanche remonte à 1406. La princesse Philippa d’Angleterre a porté une robe de lin blanc pour épouser le roi Erik de Scandinavie, posant ainsi la première pierre de cette longue tradition.

Lire également : Idées de mots pour cadeau de mariage : inspiration et exemples

Ce geste fut pour autant considéré davantage comme une entorse aux règles conventionnelles qu’un véritable coup de génie stylistique. Ainsi, la robe blanche de Philippa n’a pas suscité l’émoi nécessaire pour créer une tendance. Plus tard, on verra du lamé argenté, ou une floraison de couleurs pastel pour les mariages de la classe bourgeoise. Mais pour le blanc, il faudra attendre le mariage royal le plus important du XIXe siècle ; celui de la reine Victoria.

Lorsque la reine Victoria d’Angleterre épouse le prince Albert de Saxe, l’Europe est secouée rupture socio-politique qui voit une union amoureuse non conventionnelle à la cour. Qualifiant son mariage du « plus beau jour de sa vie », Vittoria est la reine des tendances et de la tradition, celle qui décrète le succès invaincu de la robe de mariée blanche.

A lire en complément : Comment créer un bouquet de fleur ?

Symbole de renouveau – Mais pourquoi la robe de mariée blanche est-elle devenue une tendance ?

La raison en était le timing. En effet, le mariage de la reine Victoria se situait à l’aube de la révolution industrielle. La classe moyenne anglaise se développait et voulait montrer sa richesse nouvellement acquise. La robe de mariée blanche de la reine, a servi d’inspiration et, cette inspiration semblait accessible.

Une autre raison de la popularité de la robe de mariée blanche a certainement été la diffusion des magazines de mode. On y voyait de plus en plus souvent des robes de mariée blanches. En outre, la couleur faisait particulièrement bon effet sur les premières photographies en noir et blanc et en sépia.

Porter du blanc à son mariage : quelles significations aujourd’hui ?

La couleur blanche caractérise encore aujourd’hui la mode nuptiale. Renforçant la tradition avec leur inspiration, les grands designers du XXe siècle ont créé des interprétations personnelles de ce qui est devenu en peu de temps un classique. De nos jours, elle n’est pas seulement symbole de modernité mais signifie le renouveau, la renaissance, la grâce, l’élégance et la beauté. Pour les puristes elle représente la pureté et l’innocence si bien que selon certaines coutumes, la robe blanche ne serait même licite qu’aux fiancées ayant toujours conservé leur virginité avant le mariage. En vrai, en ce qui concerne la couleur de la robe de la mariée, à chacun son interprétation.